Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques

Espace adhérents

Déclaration de Leonard Peltier pour la commémoration d’Oglala, le 26 juin 2017.

publiée le 29/06/2018 par CSIA-Nitassinan

"Chères Sœurs, chers Frères, amis et soutiens.

Et bien, on y est, une nouvelle année, une nouvelle commémoration. Après 42 ans, cela n’est aucunement devenu plus facile. C’est comme si l’on ne savait pas quoi dire. À certains moments j’ai l’impression que tout cela a été pour rien, mais je sais que ce ne sont juste que des paroles de faiblesse. La lutte n’est jamais pour rien. Tant de nos enfants, de nos petits-enfants et dans mon cas maintenant, de nos arrière-petits-enfants, dépendent de nous pour essayer et sauver nos terres, nos Nations, notre culture, notre religion et notre Peuple. Mais les jeunes gens devraient savoir que beaucoup d’entre nous vieillissent et que bientôt sera venu le temps où ce sera à notre tour de quitter ce monde. La génération suivante doit nous emboîter le pas et devenir des leaders. Comme on dit, ils devront se mettre en avant et être un bon frappeur de balle. Ce sont des mots que j’ai répétés de nombreuses fois au cours des années. De voir de jeunes Soeurs et Frères qui sont en train de faire cela est un énorme soulagement du stress qui découle du sentiment que nous pouvons avoir d’avoir perdu la Bataille pour la Survie en tant que Nation de Peuples. D’ici tout ce que je peux voir c’est un nombre conséquent d’aires où nous perdons du terrain.

Comme l’alcoolisme des jeunes, la drogue et les gangs – TUANT nos propres enfants sur notre Réserve. Des rues avec des fusillades en voiture, « Quelle lâcheté ! ». Puis il y a tant d’enfants qui vivent dans ce monde d’oppression. Ils prennent leurs propres vies car ils croient que c’est l’unique façon de s’en sortir. Notre jeunes filles/femmes – fatiguées de la vie en réserve qui implique une famille dysfonctionnelle et la pauvreté et tous les démons qui vont avec – recherchent une vie meilleure en se mariant en dehors de notre race, ce qui est en réalité effectivement un acte de génocide CONTRE NOTRE PROPRE RACE. C’est une stratégie perpétuée par le gouvernement américain qui a lieu maintenant depuis des siècles - « faire se reproduire l’Indien hors de l’Indien » était leur Plan. Je sais que c’est vrai, « COMME CELA S’EST PRODUIT DANS MA PROPRE FAMILLE ! ». Ils voulaient une vie meilleure. Une vie grâce à laquelle ils pourraient au moins échapper de la pauvreté et être capable de soutenir leur famille. DONC QUELLES SONT LES REPONSES ? Comment pouvons nous corriger ou combattre cela et gagner les Forces qui nous permettront de corriger cela ? Ce sont des questions auxquelles il reste très difficile de répondre. Mais nous avons essayé et nous devons continuer d’essayer. L’AIM et les autres organisations autochtones (ce n’était pas seulement l’American Indian Movement), qui croyaient au renversement de ces plans, tous y sont allés avec intensité à travers le pays autochtone et les ont fait travaillé dans de nombreuses zones. Ceux qui croyaient en nos principes ont enseigné les modes de vie de leurs tribus, leur culture, etc. J’entends leurs enfants faire de bonnes choses et être de bons défenseurs de la culture autochtone, de notre Nation, et de Notre Peuple. Certains Nations Autochtones ont presque éliminé l’alcool et les drogues, et plus de leurs jeunes gens terminent le lycée et vont à l’université. Certains rendent leurs terres à leur Habitat Naturel après des années de destruction par l’exploitation minière ou le développement.

Bien que nous ayons fait de nombreux progrès nous sommes toujours loin d’avoir réussi. Donc nous les aînés nous avons besoin que vous jeunes gens vous leviez et preniez la relève, comme nous l’avons toujours dit, et poursuiviez une vie sur la bonne route rouge. Quand j’ai entendu pour la première fois au sujet de Standing Rock – WOW ! - quelle fierté, quel sentiment réconfortant a parcouru mon corps. Là où MON peuple s’est mis sur la ligne de front pour essayer et sauver ce qui est nôtre – BON SANG, non seulement ce qui est nôtre, mais « Le monde ! » de nos générations futures. C’était ce que nous faisions dans les années 60 et 70 avec certaines de nos revendications politiques et manifestations. L’eau de Standing Rock représente l’eau dont tous nous dépendons. C’est si important pour la vie. Sans eau nous le Peuple, les Animaux, la Terre elle-même, NE PEUVENT PAS VIVRE. C’EST SIMPLE ET IL N’Y A AUCUNE AUTRE SINCERE REPONSE. Pourquoi ne peuvent-ils pas comprendre cela ? La réponse est parce qu’ils s’en foutent ! Et bien, j’en ai dit suffisamment jusqu’à présent. Certaines choses que j’ai dites je ne fais que les répéter et je les répèterai probablement encore durant le reste de ma vie. Jusqu’à ce que nous gagnions et que le monde soit un endroit plus sauf pour tous les peuples, alors je ne pense pas que cela soit dit en vain. Passez tous une bonne journée et merci vivement pour toutes ces années de soutien et pour l’amour que vous m’avez montré. Vous êtes géniaux et cela en a valu la peine à chaque moment de ces 42 années d’enfer que j’ai vécues si nous – pas moi en tant qu’un seul homme – mais nous en tant que Nation et culture, pouvons en sortir victorieux.

Dans l’Esprit de Crazy Horse – Doksha (A plus tard), Leonard Peltier"

Traduction : Aurélie Journée (CSIA-Nitassinan)