Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques

Espace adhérents

COVID19 / LIBERONS LEONARD PELTIER !

publiée le 11/04/2020 par CSIA-Nitassinan

Campagne lancée par l’ILPDC, dont le CSIA-Nitassinan / Groupe de soutien à Leonard Peltier est le relai en France.
Tou.te.s ensemble faisons en sorte que Leonard Peltier soit libéré face aux risques accrus pour sa santé que laisse courir l’exposition au COVID19.

INTERNATIONAL LEONARD PELTIER DEFENSE COMMITTEE (ILPDC)

Cher.e.s ami.e.s, soutiens et famille,

Eu égard aux dispositions de la loi CARES visant à réduire le risque pour la santé des prisonniers, en réponse à la pandémie COVID-19, le procureur général des États-Unis a délégué au directeur du Bureau des prisons le pouvoir de libérer certains prisonniers vulnérables pour les placer en détention à domicile. Actuellement, le processus d’identification des candidats susceptibles à l’assignation à domicile n’a pas été consolidé, mais nous pensons qu’il pourrait être utile d’écrire au directeur du BOP et au directeur régional du Sud-Est pour demander que Leonard soit immédiatement pris en considération et transféré dans sa maison de la réserve de Turtle Mountain.

Vos lettres doivent être adressées à :

Michael Carvajal
Directeur
320 First Street NW
Washington, DC 20534

J.A. Keller
Directeur régional pour le sud-est
Bureau fédéral de
3800 Camp Crk Prk SW, bâtiment 2000
Atlanta, GA 30331

Nous n’avons pas rédigé de lettre type ni de correspondance. Vos demandes doivent provenir de votre cœur, en tant que personne qui a soutenu Leonard pendant tant d’années. Dites ce que vous souhaiteriez, mais nous avons rassemblé quelques points de discussion qui vous aideront dans la rédaction de votre lettre. Vous trouverez ci-dessous quelques directives utiles pour que votre lettre remplisse les exigences des critères du procureur général pour la libération de détenus comme Leonard en confinement à domicile

OUVERTURE

- Faites remarquer que Leonard est un ancien et qu’il est en danger par exemple : « M. Peltier a 75 ans et est en très mauvaise santé ; son seul désir est de rentrer chez lui dans la réserve amérindienne de Turtle Mountain et de vivre le reste de ses années entouré de sa famille ».

MEDICAL

Les directives de l’AG et du CDC concernant la libération des détenus exigent que les préoccupations sanitaires entraînent un risque accru de contracter le virus. Leonard présente les pathologies suivantes que vous pouvez énumérer dans votre lettre

- Diabète
- Tâches sur les poumons
- Maladie cardiaque (a subi une triple pontage coronarien)
- Leonard Peltier souffre d’une maladie rénale qui ne peut pas être traitée dans l’établissement de Coleman 1 et qui a un impact en tant que maladie sous-jacente s’il contracte le virus.

RISQUE POUR LA COMMUNAUTÉ

Pour pouvoir bénéficier d’une libération à domicile, nous devons montrer que Leonard ne présente aucun risque pour la communauté.

SOUTIEN COMMUNAUTAIRE/PLAN DE RÉINSERTION

Pour pouvoir bénéficier d’une libération à domicile, nous devons montrer que Leonard a un plan de réinsertion. Leonard bénéficie du soutien de la bande des Chippewa de Turtle Mountain et possède des terres familiales dans la réserve où il peut vivre.

RISQUE DE COVID 19

Pour pouvoir bénéficier de la libération à domicile, il faut démontrer que Leonard présente un risque réduit d’exposition au COVID 19 en étant libéré, par rapport à Coleman 1. Actuellement, le comté de Rolette, ND, n’a aucun cas de COVID 19, le comté de Sumter en a au moins 33.

Communiqué original du ILPDC (en anglais) : https://gem.godaddy.com/s/8813801?fbclid=IwAR3ptmgJYiK_FU-fYXfqLIiI0frdNv5NI6yA45kMopW_qzVTQ9Ol-ODD7b0

Traduction : Aurélie Journée-Duez (CSIA-Nitassinan)